Message d'état

Active context: ehc

News

30 octobre : un rendez-vous pour les proches aidants

L’Ensemble Hospitalier de la Côte se mobilise le mercredi 30 octobre 2019 à l’occasion de la journée des proches aidants avec un stand d’information à l’Hôpital de Morges et une rencontre entre professionnels et proches aidants à l’Hôpital d’Aubonne, organisée par le CAT Mémoire d’Aubonne et la consultation psychologique proches aidants de Rolle.

Selon le canton de Vaud, un proche aidant consacre régulièrement du temps pour aider un proche avec des problèmes de santé ou d’autonomie. Acteurs incontournables du maintien à domicile, le soutien des proches aidants permet aux personnes impliquées de préserver un contact social. Aujourd’hui, près 80'000 personnes assument ce rôle dans le canton. L’EHC propose à l’occasion de la journée intercantonale des proches aidants une série de manifestations pour favoriser l’échange, fournir des informations utiles et remercier les proches aidants pour leur engagement au quotidien.

Hôpital de Morges de 14h00 à 16h00

Le temps d’une après-midi, un stand d’information sera organisé à l’entrée de l’Hôpital de Morges, niveau 3. Nos infirmières de liaison et une coordinatrice du BRIO du Réseau Santé La Côte seront présentes pour répondre aux questions, informer sur les structures existantes et orienter au besoin vers nos partenaires spécialisés.

Pour toute information, contactez Mme Sabine Million au 079  172 84 60.

Hôpital d’Aubonne de 18h30 à 20h00

Une rencontre entre professionnels et proches aidants aura lieu de 18h30 à 20h00 à l’Hôpital d’Aubonne. Au programme : témoignages et vidéos sur comment sensibiliser l’entourage à cette réalité et le rôle de proche aidant, une adaptation constante. Ce programme viendra alimenter les échanges entre professionnels et proches aidants. Plus d’information par email au cpa@ehc.vd.ch ou par téléphone auprès de Mme Florence Chappuis au 079  172 84 50.

Programme de la rencontre du 30 octobre 2019 à l'Hôpital d'Aubonne

Partager:

Journée mondiale de la douleur : focus sur le Centre d’antalgie de l’EHC

La douleur chronique touche une personne sur cinq en Europe. Pionnier en Suisse, le Centre d’antalgie de l’EHC traite les patients souffrant de ce type de douleur. Avec un objectif : abolir ou du moins atténuer la perception de la douleur, pour qu’elle ne soit pas une fatalité et améliorer ainsi leur qualité de vie.

A la pointe de cette discipline et bénéficiant d’une réputation internationale, le Centre d’antalgie reçoit environ 8'000 consultations par an, soit environ 30 patients par jour. Il est notamment l’un des plus importants en Suisse (et dans le top 10 en Europe) pour le traitement de la douleur par neuro-modulation et le seul habilité, sur territoire helvétique, à implanter certaines électrodes de dernière génération pour le traitement des céphalées cervico-géniques et certaines migraines.

Aujourd’hui, comme hier, le Centre d’antalgie poursuit la même mission : améliorer la qualité de vie des patients en s’appuyant sur un large éventail de traitements, et ce, dans le respect de leur dignité et de leur intimité.

Pour ce faire, une équipe dédiée de 15 soignants et médecins œuvre au quotidien de manière compétente et engagée avec une approche pluridisciplinaire. Grâce à son expérience et à son dynamisme, cette dernière est toujours à la pointe des avancées dans la prise en charge de la douleur. Elle dispose également d’un vaste panel d’options thérapeutiques qu’elle utilise pour le bien être des patients.

En savoir plus sur les douleurs chroniques et le Centre d’antalgie (émission RTS)

Partager:

Objectif 10'000 pas

L'Ensemble Hospitalier s’engage pour la santé de ses collaborateurs avec l’objectif 10’000 pas.

Du 14 octobre au 10 novembre 2019, les collaborateurs de l’EHC relèvent le défi de Unisanté pour amener le mouvement dans leur quotidien : réaliser 10’000 pas par jour, en se déplaçant au maximum possible à pied au travail et en dehors.  Armés de podomètres, les collaborateurs vont compter leur pas au quotidien dans le but d'atteindre leur cible.

Bénéfique pour la santé, la marche est une des activités les plus accessibles quel que soit son niveau sportif ou son lieu de travail.

Partager:

Le 12 octobre : une journée de prévention contre la cécité

A l’occasion de la journée mondiale pour la vue, l’Ensemble Hospitalier de la Côte souhaite sensibiliser le public aux maladies dégénératives de l’œil. Aujourd’hui, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, près d’1,3 milliard de personnes souffriraient d’une forme de déficience visuelle. Parmi elles, 36 millions sont atteintes de cécité. Pourtant près de 8 cas sur 10 de déficiences visuelles pourraient être évités ou traités. Le dépistage des maladies visuelles est crucial pour une prise en charge rapide et efficace.

Parmi les principales pathologies sources de déficience visuelle se trouvent la cataracte, le glaucome et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). La cataracte, première cause de cécité au monde, est un trouble de la vision qui se développe avec le vieillissement. La lentille ovale à l’arrière de la pupille, appelée cristallin perd progressivement de sa transparence et devient laiteux. L’opacité du cristallin trouble alors la vision. Cette maladie affecte principalement les personnes âgées mais peut aussi apparaître chez des individus plus jeunes, voire des enfants. 

Le glaucome, quant à lui, est souvent associé à une pression intraoculaire élevée sans symptôme, causant une atteinte du nerf optique – le nerf connectant l’œil au cerveau – et entraînant une perte du champ visuel. Ses conséquences étant irréversibles, un dépistage et une prise en charge précoces sont primordiaux pour préserver la vision. La maladie oculaire touche principalement la population à partir de 40 ans.

La DMLA est provoquée par une dégénérescence de la macula située au centre de la rétine. Elle conduit à une perte progressive de la vision centrale et affecte plus particulièrement la population au-dessus des 50 ans.

Des dépistages et des contrôles réguliers, ainsi que des traitements chirurgicaux comme pour la cataracte permettent de limiter la propagation de ces maladies et aident maintenir la vision.

Le Service d’ophtalmologie de l’EHC bénéficie d’un plateau technique ultra-moderne pour offrir un suivi ambulatoire complet. La consultation ophtalmologique, située à Renens au Centre médical du Simplon, offre une prise en charge pour :

  • la consultation et le suivi ophtalmologiques, ainsi que la prescription de lunettes
  • le dépistage et le suivi du glaucome
  • le dépistage et le suivi de la dégénérescence liée à l’âge (DMLA)
  • le dépistage et le suivi de la rétinopathie diabétique
  • l’ophtalmologie pédiatrique
  • la chirurgie de la cataracte et des paupières
  • les urgences ophtalmologiques, du lundi au vendredi de 8h15 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Pour plus d’information, consultez la page Ophtalmologie de l’EHC ou contactez la consultation au 021 635 36 11.
Pour les urgences ophtalmologiques, appelez le 021 552 12 65.

Source : https://www.who.int/topics/blindness/fr/

 

Partager:

Octobre rose : un mois de dépistage du cancer du sein

Octobre rose est une campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, qui a lieu chaque année durant le mois d’octobre. A l’EHC, une équipe pluridisciplinaire offre une prise en charge personnalisée et coordonnée, pour les patientes atteintes du cancer. Coup de projecteur sur leur action.

Le cancer du sein est le plus répandu chez les femmes en Suisse et la première cause de mortalité féminine entre 40 et 50 ans. Sachant qu’une femme sur 8 risque de développer ce dernier durant sa vie, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vies.

Dr Jean-Philippe Zurcher, médecin adjoint en oncologie à l’EHC s’est spécialisé dans le traitement de ce dernier, à travers sa formation et sa pratique en tant que chef de clinique depuis 6 ans au Centre du sein du CHUV. «  Nous menons différentes actions autour de la prise en charge du cancer du sein à la fois pour les patients et professionnels en collaboration avec le Centre du sein au CHUV. La collaboration entre le CHUV et l’EHC enrichit nos pratiques réciproques.  »

A l’EHC, la prise en charge des patientes se fait de manière optimale par une équipe pluridisciplinaire composée de médecins spécialistes et d’infirmières cliniciennes en oncologie. Chaque étape de la prise en charge se fait de manière suivie, depuis le diagnostic en radiologie, la prise en charge chirurgicale, puis du suivi à long terme avec les traitements complémentaire adjuvants (chimiothérapie, hormonothérapie). Des physiothérapeutes, ainsi que des diététiciennes et des psycho-oncologues interviennent également lors de la prise en charge.

Partager:

150 ans de collecte de moût

Depuis 150 ans le moût de la région est récolté et offert à l'Hôpital de Morges. Collecté auprès d'une vingtaine de vignerons de Morges, il est transporté par l'entreprise Friderici et vinifié à la Cave de la Côte. Près de 1'000 bouteilles sont ainsi mises à disposition de l'Hôpital de Morges ainsi qu'aux EMS de l'EHC.

Cette tradition encore bien vivante n'est possible que grâce à la générosité des vignerons donateurs, des collecteurs et transporteurs bénévoles. Un grand merci!

©photo : Raphaël Dupertuis pour l'EHC
 

Partager:

Conférence d'Eugène Chaplin à l'Hôpital de Morges

Pour le dernier midi scientifique de l'année, l'EHC a eu l'honneur d'accueillir le fils de Charlie Chaplin et Oona Chaplin pour une magnifique rétrospective de l'oeuvre Chaplin.
Premier enfant à naître sur le sol helvétique, Eugène Chaplin est revenu sur la vie, l'oeuvre et l'héritage de cette figure emblématique du cinéma mondial.  

Revivez la conférence en images :
Teaser

Conférence complète

Crédits photographiques : Charlie Chaplin™ © Bubbles Inc. S.A.

Partager:

La filière d’urgences pédiatriques s’agrandit à l’EHC

Les urgences pédiatriques de l’Hôpital de Morges s’agrandiront dès l’automne 2019, avec l’ouverture prévue d’un box supplémentaire équipé pour les enfants. Cette mesure permettra de préserver la fluidité et une grande rapidité dans leur prise en charge spécifique malgré l’augmentation  croissante du nombre de consultations.

Les urgences pédiatriques ont été créées en janvier 2017, afin de proposer une filière spécifique spécialisée dans la prise en charge des enfants, avec une équipe médico-soignante dédiée et ouverte 24h/24 et 7j/7.
En l’espace de 2 ans – entre 2017 et 2019 – l’espace est devenu trop étroit, avec les trois boxes équipés, pour absorber les consultations qui sont passées de 6'000 à 12'000 par année. L’ouverture d’un box supplémentaire devrait donc offrir davantage de surface aux urgences pédiatriques pour assurer la prise en charge des enfants.

 

Partager:

Journée mondiale du coeur

A l’occasion de la journée mondiale dédiée au cœur, l’EHC fait la lumière sur les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité en Suisse et dans le monde et sur leur prise en charge.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (1), en 2012 environ 17,5 millions de personnes sont mortes suite à une maladie cardiovasculaire, soit 30% de l’ensemble des décès dans le monde. Affectant autant les hommes que les femmes, ces maladies ont provoqué en Suisse le décès de plus 11'000 femmes et plus de 9'000 hommes en 2016 (2) et ont engendré 114'212 hospitalisations. Parmi les principales maladies responsables de ces décès se trouvent l’infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

L’infarctus du myocarde survient lorsque des artères coronaires sont obstruées, souvent par des caillots dans le sang ou une plaque d’athérome. Une fois qu’une artère principale est bouchée, le sang n’arrive plus à circuler normalement et à irriguer le cœur abîmant ainsi une partie du muscle cardiaque, le myocarde. L’AVC est quant à lui dû à des troubles de la circulation sanguine dans le cerveau. Comme pour l’infarctus, l’attaque est provoquée par une obstruction d’un vaisseau sanguin, privant ainsi certaines cellules nerveuses d’oxygène et de nutriments. Il est important de se faire dépister régulièrement car ses maladies ont souvent des symptômes tardifs : la prévention et le suivi régulier sont les mots d’ordres.

Depuis 2013, l’Ensemble Hospitalier de la Côte dispose de son propre Centre de cardiologie interventionnelle et ses cardiologues traitent les maladies des artères du cœur, les problèmes des valves du cœur, les problèmes de rythme cardiaque, l’insuffisance cardiaque et les anomalies du cœur. Le centre bénéficie d’un équipement de pointe permettant d’effectuer par an près de 500 coronarographies, soit une photographie des artères entourant le muscle cardiaque, via l’insertion jusqu’au cœur d’un cathéter depuis l’artère fémorale ou radiale. Le spécialiste visualise alors si la pose d’un stent est nécessaire pour élargir le passage et permettre au sang de s’écouler normalement.
Près de 2/3 des prises en charge se font en ambulatoire. L’équipe du centre, composée d’une dizaine de médecins et d’infirmiers formés de manière continue aux nouvelles technologies, prend aussi en charge les urgences cardiologiques.

1 https://www.who.int/cardiovascular_diseases/about_cvd/fr/

2 https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/sante/etat-sante/maladies/cardiovasculaires.html

Partager:

Affluence record : des milliers de visiteurs pour les portes ouvertes de l'Hôpital de Morges

L’EHC fête cette année les 150 ans de l’Hôpital de Morges. A cette occasion, la Direction de l’EHC a organisé une série de festivités pour marquer cette date d’anniversaire importante. La population était notamment conviée le samedi 21 septembre 2019, à découvrir l’hôpital lors des portes ouvertes et des milliers de personnes ont répondu présent à l’événement.

De milliers de visiteurs sont venus en nombre, et ont ainsi pu découvrir les nouvelles surfaces de l’hôpital de manière libre ainsi que les véhicules d’ambulance ou du SMUR et le tout nouvel hélicoptère de la REGA.

Différentes animations ont permis de mieux comprendre les services de l’hôpital, ainsi que le bloc opératoire et de plonger dans le quotidien des soignants. Une exposition dédiée aux 150 ans de l’hôpital et jalonnée de portraits de patients, de collaborateurs ainsi que de personnalités de la région également pouvait être visitée dans les couloirs de l’hôpital. Elle restera ouverte jusqu’à début décembre et sera ainsi accessible à toutes et à tous.

Découvrez la couverture médiatique de l'événement :

La Côte, Portes ouvertes à l'Hôpital de Morges, 23.09.19

La Côte, Opération doudou, 27.09.19

Journal de Morges, L'hôpital métamorphosé attire la foule, 27.09.19

 

Partager:

Pages